Contrats doctoraux ComuE

On trouvera le calendrier des candidatures aux contrats doctoraux  ici .

Au 7 contrats attribués à l’ED pour 2015, s’ajoutent 9 contrats proposés par la COMUE à l’ensemble des ED, chacune d’elle sélectionnant deux candidats.

Le jury de la ComuE qui auditionnera les candidats le 26 juin prenant la décision finale.

Soutenance Entraide familiale et fécondité en contexte de pauvreté : le cas du Cameroun

12639717574_c68c6abfff_zle 10 avril 2015 , 9h30 M. Jean BOSCO FIONG A BITEGNI, présente ses travaux de recherche en vue de l’obtention du doctorat en Lettres et Sciences Humaines

Section CNU: 19 –  Sociologie, démographie
Directeur de recherche : Mme Maria COSIO

Membres du jury :

Mme Anne CALVES,  Professeur d’enseignement supérieur, Université de Montréal,
Mme Véronique PETIT, Professeur des Universités, Université Paris 5
Mme Catherine BONVALET, Directeur de Recherche INED, Institut National d’études Démographiques.
Mme Maria COSIO, Professeur émérite, Universités Paris Ouest Nanterre La Défense.

Résumé

Le rôle du taux de croissance démographique sur les modèles de croissance économique est capital pour expliquer la croissance économique engrangée par les pays développés, comme le prouve le modèle de SOLOW. La Banque mondiale et plusieurs experts économistes ont prouvé que la population (taille et qualité) a été l’atout-maître de la croissance économique observée en Asie orientale et en Amérique latine, qualifiée de dividende démographique. Et l’on entend de plus en plus dans la communauté des chercheurs que l’Afrique subsaharienne pourrait aussi bénéficier du dividende démographique, à condition de ralentir l’accroissement de sa population, à travers le contrôle de la fécondité. Les niveaux élevés de fécondité ne seraient pas selon certains auteurs le fruit du hasard, mais plutôt un choix raisonné des parents africains qui réaliseraient une sorte d’étude coût/bénéfice des enfants, et opteraient pour des descendances nombreuses vu le bénéfice net qu’ils en tirent. La redistribution en Afrique subsaharienne du coût de l’enfant dans la famille élargie à travers le système d’entraide familiale, incite à une nombreuse descendance. D’où l’hypothèse selon laquelle la chute de la fécondité dans cette région passerait par un affaiblissement du système d’entraide familiale. Notre recherche s’est donc interrogée principalement sur le lien entre l’entraide familiale et la fécondité en contexte de pauvreté au Cameroun.

Après environ deux décennies (1965-1984) d’embellie économique, le Cameroun a connu dix années de crise économique (1985-1994), qui ont entraîné la paupérisation des ménages, à tel point que malgré un taux de croissance annuel du PIB qui stagne à un peu plus de 5 % depuis le début des années 2000, ces derniers ploient toujours sous le poids de la pauvreté qui s’est durablement installée (incidence de la pauvreté 53 % en 1996, 40,2 % en 2001 et 39,9 % en 2007). Sur le plan démographique en général et de la natalité en particulier, la période de prospérité économique a été marquée par un encouragement de la natalité par le gouvernement, et qui en vue de maîtriser l’accroissement de la population devenu inquiétant, a changé de position vis-à-vis de la natalité en 1984. Les études sur la fécondité confirment la baisse des niveaux de fécondité au Cameroun, où l’ISF est passé de 6,4 enfants en moyenne par femme en 1978 à 5 enfants en moyenne par femme en 2004.

Cette thèse a donc mis en relief l’impact sur la fécondité des changements des comportements des ménages vis-à-vis de l’entraide familiale. Nous avons tenté d’identifier les facteurs de la baisse de la fécondité observée au Cameroun, et de discuter l’idée selon laquelle un affaiblissement du système de l’entraide familiale serait un déterminant de la fécondité. Entre autres, nous avons relevé les transformations subies par les ménages camerounais (configuration et composition), dues à l’impact de la pauvreté sur leurs organisations.

En guise de résultats, outre le début d’un affaiblissement du système d’entraide familiale, d’autres facteurs tels que la baisse de la mortalité infanto-juvénile, l’augmentation de la prévalence contraceptive, le recul de l’âge à la première union, etc., expliquent la baisse de la fécondité au Cameroun. Si l’on observe donc une persistance de l’entraide familiale au Cameroun malgré la pauvreté, notons néanmoins une montée en puissance de la nucléarisation de la famille qui se traduit par une préférence d’aider ses proches à distance au travers du soutien financier, au lieu de les avoir près de soi à travers la cohabitation.

 

Mots-clés : Entraide familiale, dynamique familiale, structures familiales, transition de la fécondité, pauvreté, développement économique.

Souscription : une histoire du Management

Book girardBernard Girard (1926-2014), docteur en philosophie de l’Université Paris-Ouest-Nanterre, a longuement siégé au conseil de l’Ecole Doctorale EOS au titre des personnalités dites extérieures et dont le rôle évident est d’apporter un éclairage extra-académique à nos activités. Parallèlement à son activité professionnelle, il s’est passionné pour l’histoire du management et sur une période finalement peu étudiée, celle allant des prémisses de la révolution industrielles à la première guerre mondiale, autrement dit au moment où le management commence a être enseigné en tant que tel. 

Ce travail s’est condensé en un manuscrit jamais publié dont le texte a été repris et édité par François Vatin, professeur de sociologie à Paris 10 et par Luc Marco, professeur de gestion à Paris 13. L’Ecole Doctorale EOS soutient la publication de cet ouvrage et encourage l’ensemble de ses membres, et les autres lecteurs, à souscrire au projet d’édition. Les commandes transmises avant le 2 avril feront apparaitre les donateurs.

Fiche de souscription : Girard_ – Histoire du Management

4ème de couv :
Une longue période s’est déroulée entre l’apparition des méthodes modernes de gestion des entreprises – comptabilité industrielle, actuariat – et la publication d’ouvrages théoriques concernant cette nouvelle discipline, que l’on appellera le management. Ce livre, écrit par un consultant en organisation, reprend l’histoire de cette littérature à ses débuts pour le cas français, c’est-à-dire au moment où l’économie française commence à s’industrialiser sérieusement en imitant le modèle anglais puis, un peu plus tard, le modèle américain qui commence alors à s’imposer. Ecrit dans un style alerte qui fait penser à un roman historique, cet ouvrage livre les clés de ce mystère ancien : comment les entrepreneurs français, aidés par les banquiers d’affaires et les gouvernements successifs, ont-ils réussi à bâtir un modèle original de gestion moderne des entreprises capitalistes ? En treize chapitres enlevés, ce texte qui est devenu un classique depuis sa mise à disposition gratuite sur internet dans les années quatre-vingt-dix, est ici édité dans une version scientifique avec tout un appareillage de notes de bas de pages et une bibliographique internationale quasiment exhaustive depuis le début de la création de l’histoire de la gestion et du management au début de 1990. Cet ouvrage intéressera tous ceux qui veulent savoir d’où viennent nos manières actuelles de gérer : ce qui vient de loin, parfois de très loin, et ce qui vient d’ici, de l’âme même de nos entreprises contemporaines. Il pourra donc servir de mémento pour de jeunes étudiants de gestion commençant leurs études, de manuel pour des apprenants plus avancés en master, et de bréviaire pour les doctorants en économie, gestion et sociologie attiré par le devenir du capitalisme actuel.

Le musée de l’immigration collecte des thèses

bourouissa_refletDans le but de constituer un fonds de thèses, la médiathèque Abdelmalek Sayad sollicite auprès des doctorants et des chercheurs ayant soutenu ou en train de rédiger leur mémoire sur des sujets liés à l’immigration, de déposer leurs travaux au Musée de l’histoire de l’immigration après leur soutenance. Les thèses collectées sont celles dont la diffusion est autorisée par un jury. L’objectif est de rassembler le plus grand nombre de travaux universitaires sur les questions migratoires, dans toutes les disciplines des  sciences humaines et sociales – histoire, sociologie, géographie, sciences économiques et politiques, anthropologie, ethnologie, science de l’éducation, lettres – ainsi que les thèses de médecine.
Ces documents se trouvent généralement disséminés dans les bibliothèques universitaires (BU) des établissements universitaires où les travaux ont été soutenus : les regrouper en un seul endroit permet aux étudiants et aux chercheurs l’accès à un plus grand nombre de ressources nécessaires à leur recherche. Ce fonds, qui ne cesse de se développer est composé majoritairement de thèses. Mais il comprend également des mémoires de DEA (Diplôme d’études approfondies), de DESS (Diplôme d’études supérieures spécialisées) et de masters. Ces derniers sont souvent déposés par des étudiants ayant travaillé sur le fonds documentaire de la médiathèque. Par ailleurs, certains mémoires sont issus de dons de nos partenaires (ACSE, REMISIS, DEWITTE, etc.)

Les travaux universitaires peuvent être déposés sous format papier pour une consultation sur place. Il suffit de faire parvenir le fichier numérique de la thèse en format PDF à la médiathèque qui se charge de l’impression et de la reliure. Les thèses reliées sont facilement identifiables dans le fonds par leur couleur rouge. Il est également possible d’opter pour une diffusion numérique intégrale ou restreinte. Ainsi, le fichier numérique en PDF est consultable sur le portail documentaire (Internet) ou sur l’espace multimédia de la médiathèque (Intranet). Ce format favorise l’accès le plus large possible aux fruits de la recherche scientifique et contribue à la renommée de son auteur, tout en lui garantissant le respect de la propriété intellectuelle. Son choix nécessite la signature d’un «contrat de diffusion» entre l’auteur et la CNHI. Ce contrat prévoit un droit de retrait ou de repentir : l’auteur peut décider de revenir sur sa décision et demander le retrait de sa thèse du portail documentaire ou de l’espace multimédia pour des raisons qui lui sont propres.

IL est possible d’accéder librement à l’ensemble de ces documents aux heures d’ouverture de la
médiathèque. Ils sont par ailleurs visibles sur le portail documentaire .
Médiathèque Abdelmalek Sayad ⎢Cité nationale de l’histoire de l’immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris
Ouverture du mardi au vendredi de 14h00 à 17h30 et le samedi de 14h00 à 19h00
Les documents sont à adresser à monsieur Siré DIAW :
sire.diaw@histoire-immigration.fr ⎢01 53 59 64 40

 

Soutenance : Concurrence sur les marchés de l’électricité : fournisseurs, producteurs et technologies

1804808215_18ed358476_zle 27 février 2015 à 14h00 – Université de Milan Statale  Italie

Mme Silvia CONCETTINI, présente ses travaux de recherche en vue de l’obtention du diplôme de doctorat de Sciences Economiques Cotutelle.
CNU: 05 – Sciences Economiques

Direction de thèse:

Mme Anna CRETI, Professeur des Universités
Codirecteur, M. Carlo SCARPA, Professeur d’Enseignement Supérieur

Membres du jury:

M. Mattéo MANERA, Professeur d’Enseignement Supérieur, Université Milano « BICOCCA »
Mme Sophie MERITET, Maître de Conférences – HDR- Université Paris 9
Mme Anna CRETI, Professeur, Professeur des Universités, Université Pais 9
Mme Letizia GIOGETTI, Maître de Conférences, Université Degli Studi Di Milano
M. Carlo SCARPA, Professeur d’Enseignement Supérieur, Université de Brescia -Italie-
M. Fabrice TRICOU, Maître de Conférences – HDR- Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.
Résumé :

Cette thèse vise à répondre à trois questions soulevées par la vague de réformes dans les secteurs de l’électricité: est-ce que la libéralisation de la fourniture d’électricité a atteint ses objectifs dans l’Union Européenne ? Comment les producteurs qui utilisent des sources renouvelables et non renouvelables se font concurrence dans le marché libéralisé ? Quel est l’’impact de l’augmentation de la production d’électricité à partir de sources renouvelables sur la congestion du réseau et sur les différences de prix zonaux en Italie ? Le premier chapitre fournit une évaluation à mi-terme de la libéralisation de la fourniture d’électricité en Europe. On propose une théorie complète sur la libéralisation de la fourniture et on teste sa cohérence avec la pratique dans l’Union Européenne. L’analyse met en évidence la persistance d’une structure oligopolistique dans la fourniture, un faible engagement des clients et des asymétries dans le taux et la vitesse de transfert des coûts d’approvisionnement dans les prix des contrats. L’attribution aux enchères des services par défaut et de dernier recours semble la meilleure solution afin de favoriser le développement de la concurrence. Dans le deuxième chapitre, nous étudions les interactions stratégiques entre une technologie de production traditionnelle et une renouvelable caractérisée par une capacité aléatoire. Nous employons une version modifiée du modèle de Dixit sur les investissements stratégiques de dissuasion à l’entrée avec deux configurations pour la concurrence après l’entrée: concurrence à la Cournot dans un jeu en deux étapes et le cadre entreprise dominante-frange concurrentielle dans un jeu en trois étapes. Dans les deux cas, l’analyse suggère que le producteur renouvelable exploite l’ordre de mérite afin de remplacer la production de son rival. Dans le troisième chapitre, nous analysons l’impact de la production d’énergie renouvelable sur la congestion et sur les différences de prix zonaux en Italie. En utilisant une base de données unique, nous estimons deux modèles économétriques sur cinq couples de zones: un modèle logit multinomial pour l’occurrence et la direction de la congestion et un modèle MCO pour la taille des différences de prix. L’analyse montre que dans une région importatrice l’effet de l’augmentation de la production renouvelable locale est de diminuer (augmenter) la probabilité de congestion provoquée par la région limitrophe (causée à la région limitrophe). L’augmentation de la production d’énergie renouvelable semble avoir un impact significatif sur les zones insulaires, en diminuant (augmentant) le niveau des différences positives (négatives) des prix.

 

Mots clés : Libéralisation, Marchés de l’électricité, Energie renouvelable, Intermittence, Choix de capacité, Congestion du réseau

Soutenance : Internationalisation des carrières managériales

9122793569_682f5f940c_zM. Claudio RAVASI présente ses travaux de recherche en vue de l’obtention du Doctorat de Sciences de Gestion en Cotutelle.

27 février, Université de fribourg

CNU : 06 – Sciences de Gestion

Directeur de thèse :

M. Loic CADIN, Professeur Emérite
Codirecteur : M. Eric DAVOINE, Professeur

Membres du Jury :

M. Akram AL ARISS, Professeur des Universités, Toulouse
M. Alain ROGER, Professeur Emérite, Institut d’Administration des Entreprises
M. Loïc CADIN, Professeur Emérite, Ecole Supérieur Commerce Paris Ecole Europ AFF CCIP
M. Eric DAVOINE, Professeur, Université Fribourg,
M. Dirk MORSCHETT, Professeur, Université Fribourg,
M. Eric PEZET, Professeur des Universités, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

Résumé :
Cette thèse de doctorat examine la carrière des managers dans un contexte international. Plus précisément, elle s’intéresse aux parcours et modèles de carrière dans un contexte en évolution en prenant comme exemple le cas des managers internationaux. Nous nous focalisons sur la nature évolutive des carrières managériales, les environnements organisationnels et globaux dans lesquels les carrières se développent, et la relation réciproque qui existe entre des carrières et des environnements en évolution. Tous ces aspects sont explorés à travers trois articles qui reposent sur trois terrains empiriques distincts.

Le premier article analyse les profils de carrière des top managers européens dans un contexte d’internationalisation accrue. Des données sur le profil et la carrière de plus de 900 top managers dans quatre pays ont été collectées et analysées. Le but est de vérifier l’hypothèse d’une stabilité des modèles nationaux de carrière et d’identifier les éléments nouveaux liés à l’internationalisation.

Le deuxième article se focalise sur les profils des dirigeants des plus grandes entreprises suisses. Nous nous sommes intéressés à l’évolution historique sur 30 ans (1980–2010) des profils et des carrières d’environ 600 top managers. Cet article met en évidence le développement en Suisse d’une communauté internationale de top managers étrangers et analyse les changements dans leurs profils et dans leurs carrières.

Le troisième article s’intéresse à l’adaptation interculturelle d’une population de 152 employés étrangers (expatriés traditionnels, expatriés volontaires, migrants qualifiés) et 126 conjoints. Cet article étudie différents aspects de l’adaptation, en se concentrant sur la maîtrise de la langue locale et les pratiques organisationnelles de soutien à l’expatriation.

Mots clés :

profils de dirigeants; élites managériales; carrières internationales;  expatriation; migrants qualifiés; Suisse.

10 Mars : Journée Doctorale EOS

Programme :

Bulletin d’inscription

Programme détaillé

Lieu : école des Mines – Salles V115-V116.

Matinée

Après-midi

8h30 – 9h Accueil

9h – 10h Michel Aglietta

Limites de la financiarisation de l’économie, menace de stagnation séculaire et conditions d’un régime de croissance inclusive et soutenable

10h – 10h15 Pause

10h15 – 11h30 Globalisation

  • Dussaux Damien

  • Hekimian Raphaël

  • El Ouadghiri Imane

11h30 – 11h45 Pause

11h45 – 13H Les transformations du social

  • Merlin Julien

  • Verdier Margot

  • Arbogast Mathieu

13h – 14h Buffet

14h – 15h30 L’entreprise et ses parties prenantes

  • Dubois Louis-Etienne

  • Benoit Pascal

  • Tandilashvili Nino

15h30 – 15h45 Pause

15h45 – 17h La fabrique du consommateur

  • Medjek Sarah

  • Londeix Olivier

  • Badji Ikpidi

17h – 17h15 Pause

17h15 – 18h Figures du travail et de l’emploi

  • David Benjamin

  • Ihaddahene Florence

18h – 19h : Key Note Bernard Pras

Accountability (TBA)

Cocktail

10 février : Conférence « The Emergence of the Corporate Form » Giuseppe DARI-MATTIACCI

Giuseppe DARI-MATTIACCI Giuseppe DARI-MATTIACCI est Professeur de droit et d’économie, directeur de l’Amsterdam Center for Law & Economics.

Invité par l’Université Paris Ouest il donnera une conférence, organisée par EconomiX en partenariat avec l’ED EOS :

« The Emergence of the Corporate Form »

le mardi 10 février de 14h à 16h, bâtiment G salle 614, sur le thème « The Emergence of the Corporate Form ».

Aide financière aux jeunes chercheurs de Paris-Ouest-Nanterre

2e appel à candidatures (2014-2015)

Le CERNEA, association de recherche interdisciplinaire appliquée fondée en 1983 à Paris X, a décidé d’affecter à nouveau en 2015 un montant de 20.000€ à l’aide à de jeunes chercheurs nanterrois qui seraient freinés dans leurs travaux de terrain par l’insuffisance de leurs ressources.

Tous les chercheurs en M2 et doctorat de l’université peuvent candidater. Les recherches qui se situent à la frontière entre plusieurs disciplines seront particulièrement appréciées.

Les dossiers de candidature devront comporter :

  1. Une fiche synthétique : nom, prénom et coordonnées personnelles, discipline(s), niveau d’études, appartenance institutionnelle et directeur de recherche, sujet de la recherche, montant demandé.

  2. un bref CV

  3. Une présentation en une dizaine de pages maximum de : l’objet de la recherche, sa problématique et sa méthodologie, son degré d’avancement, le plan de travail prévu et les besoins en travail de terrain qu’il implique.

  4. Un budget prévisionnel des frais de recherche de terrain, un état (ou une estimation) des ressources institutionnelles ou personnelles disponibles, justifiant le montant pour lequel vous faites appel à l’aide du CERNEA.

Les dossiers devront être remis avant le 27 février 2015 , complétés par l’envoi par e-mail de la fiche synthétique, à :

Béatrice SILVA

Gestionnaire financière

ECONOMIX 0153 UMR7235

UNIVERSITE PARIS OUEST NANTERRE

BAT G BUREAU 610E

200 AV DE LA REPUBLIQUE

92001 NANTERRE CEDEX

e-mail : beatrice.silva@u-paris10.fr

Tél 01 40 97 59 10

Les aides accordées, dans la limite de 2000€ par projet, seront notifiées et versées dans le courant du mois de mars.

Afin de permettre au CERNEA d’évaluer (et améliorer) l’efficacité du dispositif, les bénéficiaires s’engagent à lui envoyer, dans le courant ou à l’échéance de leur recherche, un bref compte-rendu de la réalisation de leur travail de terrain, et en particulier de ses conditions matérielles.

En cas de besoin d’information complémentaire, s’adresser à Annie Vinokur (vinokur@u-paris10.fr, tel 01 42 62 01 20)

Séminaire GTM : Socialisations, désocialisations et rapports sociaux

7492872262_8319e5f441_zCe séminaire du GTM a pour objet d’interroger les processus de socialisation et désocialisation dans les différents champs qui constituent son domaine scientifique afin de comprendre les multiples dynamiques qui construisent, déconstruisent, reconstruisent les acteurs et les rapports sociaux. Il ne s’agit pas d’en rester au constat des défections de la socialisation (familiale, scolaire, politique, etc.) ni de déboucher sur des réflexions abstraites sur l’intégration ou la cohésion sociale. Ce qui nous importe est davantage d’analyser l’imbrication des processus de socialisation et désocialisation, leur mise en tension à l’épreuve de la classe, du genre ou du territoire ; comment les acteurs sont confrontés à la fois à la perte de cadres collectifs et l’émergence de nouvelles normes sociales ; comment ils résistent à l’imputation de responsabilités individuelles en « retricotant » du collectif.

Coordination : Michel Kokoreff, Carole Brugeilles
Renseignements : sandra.nicolas@gtm.cnrs.fr
Adresse : Site Pouchet du CNRS, 59 rue Pouchet, Paris 17ème,
métro « Guy Moquet » ou « Brochant » (ligne 13) ; bus 66, arrêt « La Jonquière »

  • Programme
  • 1ère séance : lundi 29 septembre 2014 : Danièle LINHART « De la déshumanisation taylorienne à l’humanisme managérial » Discutante : Aurélie JEANTET (GTM-Cresppa)
  • 2ème séance : lundi 3 novembre 2014 : Régine BERCOT « Socialisation et place des femmes dans les chirurgies : négociation et accueils entre deux mondes aux ethos différenciés » Discutant : Frédéric CHARLES (UPJV Amiens – CURAPP).
  • 3ème séance : lundi 8 décembre 2014 : Michel KOKOREFF « Les processus de dépolitisation/repolitisation dans les quartiers populaires » Discutant : Ahmed BOUBEKER (Université de Saint-Etienne – Centre Max Weber)
  • 4ème séance : lundi 26 janvier 2015 : Claude DARGENT « Socialisation religieuse, orientations culturelles et attitudes politiques : catholiques versus musulmans en France aujourd’hui » Discutant : Vincent TIBERJ (CEE/FNSP)
  • 5ème séance : lundi 2 février 2015 : Jean François LAÉ  « Prendre soin des récits qu’on nous tient : pour une sociologie narrative » Discutante : Myriam KLINGER (Université de Strasbourg – DynamE)
  • 6ème séance : lundi 23 mars 2015 : Laure MOGUEROU « Processus de socialisation familiale et trajectoires scolaires des filles et fils d’immigrés » Discutante : Catherine DELCROIX (Université de Strasbourg – DynamE)
  • 7ème séance : lundi 13 avril 2015 : Sabine FORTINO « De la socialisation professionnelle aux émotions au travail. Le cas des conducteurs de train » Discutante : Gabriele PINNA  (GTM-Cresppa)
  • 8ème séance : lundi 4 mai 2015 : Bernard VALENTINI « La souffrance au travail des étudiants   » Discutant : Jacques SALIBA (Université Paris Ouest Nanterre La défense)
  • 9ème séance : lundi 8 juin 2015 : Carole BRUGEILLES « Socialisation sexuée et matériel didactique » Discutante : Isabelle COLLET (Université de Genève – Grife-ge)